100 jours et 10 questions

Le décompte des 100 jours est maintenant commencé. Plus que 3 mois avant que Maxime ne revienne à Montréal. J’ai pensé faire un petit tour d’horizon des 10 questions qu’on me pose le plus fréquemment depuis son départ.

Anatomie du temps
100 jours
99 dodos
3 mois
14 semaines

1.Comment faites-vous?

Comment répondre à cette question immensément complexe? Nous le faisons, tout simplement. Nous apprenons à vivre nos vies séparément, et nous nous écrivons chaque jour via Messenger. Nous nous racontons nos journées comme si nous étions ensemble.

2. Pourquoi tu ne vas pas le voir un week-end par mois?

Je comprends tout à fait la logique derrière cette question. Après tout, le Nunavut est un territoire canadien, non? N’y a-t-il pas des vols internes à prix raisonnables? À quel point peut-il être loin, sérieusement?

Hall Beach est situé à 2 623.3 km de Montréal, en ligne droite. Ce qui veut dire que dans un scénario hypothétique où ce petit village serait rejoignable par voie terrestre, en voyageant à une vitesse moyenne de 100 km/h, je pourrais m’y rendre en 26 heures. Soit la même distance que de me rendre à Winnipeg, ou presque. Mais voilà, non seulement la Baie d’Hudson nous bloque le chemin – la vilaine – mais les passages du Nord-Ouest aussi. Croyez-moi, je suis devenue une vraie pro de la géographie nordique canadienne!

Pour revenir à nos moutons, un voyage en avion jusqu’à Hall Beach est d’une durée moyenne de 8 h et coûte environ 3 000$ aller-retour. Donc, non, un petit week-end par mois bien casual n’est malheureusement pas une option!

Capture d’écran 2017-09-11 à 19.38.11.png
Montéal – Hall Beach : 8 h 10 d’avion, au coût de 3 000$.

3. Pourquoi n’es-tu pas partie avec lui?

Comme Maxime l’a déjà dit, il est essentiel d’avoir un brevet d’enseignement pour enseigner au Nunavut. Quant aux autres opportunités d’emplois à Hall Beach, petit village côtier de 600 habitants, elles se limitent à travailler comme commis au Northern ou en tant que réceptionniste à l’aéroport. Le tout, dans un joli cocktail de vent et de -40 degrés Celcius. Non, merci.

4. Qu’est-ce qui est le plus difficile?

Selon moi, le plus difficile est de ne pouvoir rien faire pour l’aider, lorsque ça ne va pas, et d’être complètement impuissante. Je suis loin de tout, loin de sa réalité, et les contacts sont limités.

5. Qu’est-ce qu’il fait pour passer le temps?

Excellente question! Il faudrait lui demander. Max, que fais-tu pour passer le temps? Un article sur le sujet peut-être?

6. Comment ça, vous ne pouvez pas Skyper?

Difficile de concevoir ce que représente 5 Gb de données par mois. Voyez-le comme ça, avec 5 Gb de données par mois, il faut utiliser un maximum de 165 Mb de données par jour. Selon Geek son tour, voici ce que «coûte» en Mb et en Gb la navigation web:

  • Parcourir Internet et lire des pages web avec photos = 30 Mb/h
  • Parcourir Internet et regarder des vidéos = 100 Mb/h
  • Downloader des films/vidéos = 2 Gb (!)
  • Messenger = presque rien!
  • Skype = 3 Mb/min = 180 Mb/h

Donc, oui, c’est possible de Skyper. Mais définitivement pas tous les jours, et définitivement pas trop longtemps. Ça devient plus stressant qu’autre chose, finalement.

7. Attend! S’il n’a que 5 Gb par mois… il ne peut pas regarder NETFLIX!?

Bingo! Effectivement, voilà un gros, que dis-je, énorme défi! Avant de partir, Maxime a téléchargé plus de 100 épisodes de différentes télé séries. Il a amené avec lui un disque dur rempli de films et de jeux. Son iPad déborde de livres téléchargés au préalable. Une précaution que je recommande à tous ceux qui s’aventureront dans le Grand Nord!  

8. À quoi as-tu le plus hâte?

À son retour à Noël, bien sûr! Il va revenir dans un appartement décoré comme s’il n’y avait pas de lendemain, un appartement qui va sentir le pain d’épice et le sapin. J’ADORE cette période de l’année et elle sera encore plus magique puisqu’on va pouvoir passer toutes les heures de tous les jours ensemble durant 2 semaines complètes!
6b9.jpg
 9. Quels sont les points positifs?

Il y en a quand même plusieurs. C’est une occasion en or de me recentrer sur moi-même, d’apprendre à vivre en harmonie avec… moi! Je redécouvre certaines activités que j’avais légèrement délaissées par manque de temps ou par intérêt non-partagé. J’ai une nouvelle amie, ma coloc, directement de la Suède. Et je l’aime beaucoup!

21640432_10159290183335501_1611847912_o.jpg
Tora et moi, lors de son anniversaire!

10. Le referiez-vous l’an prochain?

Ne jamais dire jamais. Qui sait où l’on en sera en août prochain?


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s